Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

the boutique robillard

Lisez en ligne mon roman historique, dans l'Amérique de 1876 :

en feuilletons, The Boutique Robillard (version française), ma suite d'Autant en Emporte le Vent

Trésor d'archive, l'écriture de Blanche, carte destiné à un soldat sur le Front, jamais envoyée. Le cœur battant.. Plein d'espoir. Les listes du recensement de population d'Erny Saint Julien sont en ligne, annoncent les Archives du Pas-de-Calais, jusqu'en...

Chapitre 41 – « Enfin seuls ! » - Finally alone ! « Madame Butler, Monsieur Butler, au nom de la Pullman’s Palace Car Company, (*1). j’ai l’honneur de vous souhaiter la bienvenue à bord de votre « varnish ». Je m’appelle George, et je serai votre « porter...

Mercredi 30 juin 1876, Charleston, maison des Butler à la Battery Scarlett repartit de Charleston le lendemain. Rhett attendit deux jours, le temps de répondre à la proposition du Conservateur du Musée du Louvre, sur la dernière offre de liste de prêt...

Dans le style colonial de la maison à Soft South, mais avec 10 colonnes. Mardi, 29 juin 1876, Stono River, Soft South Ils avaient convenu de partir de bonne heure de Charleston en direction du sud-ouest. Aucun d’eux ne fit allusion au baiser passionné...

Mercredi 16 juin 1876, à « The Boutique Robillard » Impossible de me concentrer sur ces chiffres ! Pour une fois, le journal comptable n’était plus synonyme de satisfaction, encore moins un dérivatif. Pourtant, il y avait de quoi être satisfait. Sa première...

1 2 3 > >>